comment fabriquer un composteur

Un bon emplacement pour un tas de compost est à l’ombre car une situation trop chaude le dessèche. pensez à l’arroser s’il est trop sec et à le couvrir pour éviter le lessivage. comme composteur, vous pouvez se servir d’ les silos du commerce ou le construire vous-même avec des planches de bois ou du grillage. prenez garde à bien laisser le fond de votre bac à compost en contact avec le sol car c’est une réele origine directe de micro-organismes (comme les lombrics ) indispensables à la réussite de votre compost. l’idéal est d’avoir au minimum deux compartiments à compost dans l’objectif de pouvoir le retourner facilement . durant que vous laissez un bac terminer sa fermentation en compost, remplissez le second et ainsi de suite !

Maintenant que vous savez fabriquer un composteur…

comment fabriquer un composteur– (facultatif ) 2 tiges en bois de 50 cm de hauteur (que vous pouvez faire découper à titre gracieux sur mesure dans plusieurs boutiques de bricolage comme les grandes chaînes ) . elles sont facultatives car elles permettront de faire coulisser un côté du composteur afin d’atteindre le compost prêt (décomposé ) au fond. pour faciliter au plus la fabrication du composteur, vous pouvez sauter cette étape . toutefois, il est problématique de ne pas avoir accès au compost et ainsi ne pouvoir ni se servir d’ (ou donner ) ce merveilleux engrais naturel, ni pouvoir vider petit à petit le compost pour pouvoir continuer à le remplir ;

Le compostage permet de réduire les déchets organiques tout en élaborant un engrais naturel formidable . amis du jardin  : il ne tient qu’à vous de composter  ! mais, pour bien composter il faut tout d’abord avoir dans son jardin un composteur, et ensuite y placer les bons déchets pour un compost biologique parfait . suivez le guide  !

Étape 1  : si vous souhaitez avoir un côté glissant pour récupérer le compost au fond du composteur, commencez par clouer les deux tiges  : une sur un caillebotis (cette tige et celle déjà présente sur le caillebotis formeront la glissière ) et l’autre sur un autre caillebotis, du côté opposé cette fois.

Salut ! . mon père avait profité d’une promo fait par l’entreprise qui relève les déchets chez nous pour en acheter 2 gros en bois seulement au bout de un bon moment ils ont pourris conséquemment c’est dommage mais je pense que je vais en acheter un en plastique, il sera moins beau mais ne bougera pas je crois que nos conditions atmosphériques ne plaisent pas aux composteurs en bois ou bien il faudrait faire comme pour le chalet huile de lin et essence de térébenthine avant l’utilisation

Si vous n’avez pas de jardin, sachez qu’il y a des composteurs à mettre dans votre ou sur le balcon. je vous tranquillise, ces  lombricomposteurs  (du nom des vers de terre qui s’occupent de décomposer vos déchets organiques ) ne dégagent aucune parfum, et ses petits habitants n’en sortent pas.

39 réflexions sur “Faire son composteur maison pour moins de 20€ et sans découpe”

comment fabriquer un composteur photo 2Mais pas de panique  !  consommons sainement  vous propose un mode de cdi pour faire simplement son propre composteur (à destination toute particulière des bricoleurs en herbe, sans outils plus compliqués qu’un marteau, sans un cv de bricolage chargé d’années de pratique ou encore avec un petit budget ) . en effet, vous n’aurez besoin que d’un marteau, de clous et de 20€ (aucune découpe ne sera donc nécessaire  ! ) .

On va prendre une très belle poubelle en métal et ainsi pouvoir réaliser un composteur à l’allure vintage . Sur une autre question mais dans notre plateforme, lire cette page. il est necessaire de percer des trous sur les côtés et sur le couvercle pour l’aération (n’hésitez pas à réaliser des motifs pour la personnaliser ) . je vous conseille aussi d’en faire dans le fond pour que l’humidité en surplus puisse s’écouler.

. le compost est notre meilleur compagnon pour le  zéro déchet . on a beau ne plus avoir d’emballages plastiques (voir ici cette liste  faire ses courses sans générer aucun déchet : le guide  ), recycler le carton et le verre, enseigner à cuisiner les restes et les parties des produits qu’on pense (à tord ) immangeables (voir ici  optimisez l’utilisation de vos produits : trucs et recettes  ), on reste toujours avec des déchets organiques sur les bras  : que faire de la peau de mes bananes  ? de la tomate malencontreusement écrasée dans le panier  ? des coquilles d’œufs  ? des feuilles de thé qu’on a déjà infusées  ? … et bien compostez-les  ! . encore faut-il avoir un composteur…

Version récup’  : si vous avez correctement d’espace pour faire un grand composteur, récupérez (dans la rue, chez des petits commerçants, etc ) 4 palettes en bois (non peintes (généralement en de couleur bleue ou rouge ) car cela sous-entend qu’elle sont traitées ), pour remplacer les caillebotis. la fabrication du composteur sera donc quasiment gratuite. pensez aussi à êtes à la recherche de caillebotis (ou équivalents ) d’occasion (site web de cession ente particuliers, vide-greniers, proches, restes de spécialistes du paysagisme, etc ) .

Déjà mieux vaut le faire en bois (agréable à l’oeil, cout ) mais attention à prendre le bon, il est préférable de prendre du sapin traité à cœur. s’il n’est pas traité, lui donner une bonne couche de protection spécifique extérieure est une bonne idée. car qu’on se le dise, le composteur en bois a une éspérance de vie de 10 ans environ . le temps officie lui aussi, c’est naturel !

Le compostage permet de réduire les déchets organiques tout en créant un engrais naturel parfaite . amis du jardin  : il ne tient qu’à vous de composter  ! mais, pour bien composter il faut tout d’abord avoir dans son jardin un composteur, et ensuite y disposer les bons déchets pour un compost biologique parfait . suivez le guide  !

Le bon emplacement pour le composteur

comment fabriquer un composteur photo 3Alors c’est du bois injecté et autoclavé et non simplement autoclavé. dans votre premier modèle conseille, le composteur n’est même pas au sol, les vers font de quelle façon pour y aller, ils remontent le commun ? ce genre de composteur diy ou acheté est une fumisterie, à déconseiller absolument.

Je travaille pour le low-tech lab une plate-forme de recherche et de documentation collaborative touchant à les low-tech. pour nous une low-tech est un dispositif qui répond à une envie d’origine, qui est simple à produire, réparable, peu chère et solide . ainsi fabriquer son composteur nous intéresse !

Pas besoin d’avoir un bac + 5 en bricolage pour fabriquer son composteur. il vous faut simplement 7 palettes de chantier, une bonne paire de gants, du fil de fer résistant, une pince pour le tordre et le couper, 4 pieux taillés en pointe, une cloche enfonce-piquet manuelle et, pour finir, une petite scie à main. planifiez une (bonne ) heure pour le montage de ce bac à compost.

fabriquer soi-même son composteur n’est pas très difficile, parole d’ancien. on ne récitera pas les nombreuses avantages de fabriquer artisanalement, et chez soi, ses propres outils. le bac à compost est aussi un bon prétexte pour rassembler le domaine autour d’un élément clef de nos vies comme le jardin, surtout que la tv. et si vous êtes à sec financièrement c’est la meillerue façon de limiter les frais.

Étape 4  : placez le composteur à son endroit définitif, directement sur la terre (sinon les vers de terre, par exemple, ne pourront intervenir et votre compost ne fonctionnera pas ) . glissez le dernier caillebotis dans la glissière. placez le couvercle dessus (avec un pot à fleurs ou une strass dessus pour être certain (e ) qu’il ne s’envole pas en cas de fort vent ) .