comment fabriquer ghee

C’est un élément très important dans la cuisine indienne . il peut être employé comme ingrédient, pour faire cuire les aromates indiennes ou simplement pour faire la friture. les mères indiennes innondent les chapati de ghi avant de les mettre dans les assiettes de toute la sphère . les nans, autres pains indiens, n’échappent pas à la règle et sont aussi entouré de ghee. pour organiser le halva, les ladoo ou le mayssor pak il est un must. il est beaucoup employé dans la pâtisserie indienne mais pas seulement. les curry préparés avec du ghee dégagent une odeur et un goût très d’inde . le tadka daal ou le dal palak, deux recettes de cuisines indiennes à base de lentilles, sont assaisonnés avec du ghee qui, associé à l’épice indienne asafoetida, est la promesse d’un voyage pour les papilles. le riz est aussi souvent assisté avec du ghee. le ghee est un beurre qui se conserve longtemps sans être mis au frigidaire, dans un bocal hérmétiquement clos. comme il a un étape de fumée cher, il peut être chauffé à haute température sans dégager une odeur et un goût de brûlé, il est par conséquent aussi employé pour la friture. il donne un petit goût de noisette.

Et vous, connaissiez-vous le ghee

Surveillez la cuisson et retirez la casserole du feu avant que le ghee ne commence à cramer . laissez reposer l’élaboration quelques minutes. pour éliminer les restes de particules, les matières désydrathées et foncées qui peuvent se rendre dans la casserole, filtrez l’élaboration grâce à chinois à mailles très fines (ou deux chinois superposés ) ou dans un filtre à café perpétuel, une étamine, un linge fin et nettoyé . le liquide jaune d’or est le ghee. le liquide clair est du petit lait. versez le liquide jaune obtenu dans des bocaux en verre, à conserve ou à confiture (de préférence stérilisés ), arrêtez de verser quand vous arrivez au petit lait. ne versez pas le petit lait dans les bocaux.

J’ai essayé de faire du ghee selon les indications données sur un site web (dsl, j’ai oublié lequel ) et cela a parfaitement fonctionné même pour 250g, mais ça prend un peu de temps, il faut donc le faire à l’avance. 1. faire s’effacer le beurre à feu doux. 2. le transvaser dans un petit saladier évasé (plus aisé pour le  démoulage  ensuite ) . 3. attendre que le beurre se soit solidifié. 4. a la surface un fin dépôt qu’il est possible de gratter pour l’éliminer, au fond le petit lait qui s’est dissocié et que l’on jette après démoulage. 5. voilà, c’est fait, vous pouvez le conditionner comme vous voulez

. le ghee ou ghî est une graisse animale ou un beurre clarifié. il est fort utilisé dans la nourriture ayurvédique et en inde. le ghee a une teinte jaune d’or et garde le goût du beurre avec une légère saveur de noisette. le ghee a un point de fumée plus élevé que le beurre normal, il supporte les cuissons à hautes températures et permet de cuire des produits sans noircir et s’emploie aussi pour frire. vous pouvez s’en servir en changement du beurre ou de l’huile ou d’un autre corps graisseux comme graisse de cuisson, en cuisine par exemple pour anticiper des condiments, pour faire revenir des épices et/ou des légumes, ou en pâtisserie . il n’a plus la texture du beurre et donc n’est pas optimal à tartiner. clarifier le beurre est une excellente solution pour le conserver lorsque l’on n’a pas le réfrigérateur.

L’idéal est de protéger les pots avant de les compléter comme on le fait pour garder les pots de confiture. le ghee dans son récipient fermé, placé dans un endroit sec, peut se garder longtemps plutôt à l’abri de la chaleur et de la lumière. il n’est pas indispensable de le mettre au réfrigérateur. il se conserve au minimum 52 semaines dans de bonnes conditions,

Faire disparaître le beurre dans une casserole à feu doux. choisir une casserole avec un fond renforcé et lourd (plutôt ) . de temps en temps ôter la mousse avec l’aide d’une cuillère. quand le beurre est fondu, passer à feu moyen (poursuivre d’enlever la mousse ) . après une vingtaine de minutes à peu près, le liquide se sépare du solide, qui reste au fond. arrêter l’ébullition . passer pour extraire le liquide. utiliser (dans l’idéal ) 2 passoires pour correctement filtrer. laisser refroidir . pour le conserver, mettre le ghee dans un pot hermétique. il se garde plusieurs semaines à plusieurs mois hors du réfrigérateur .

Faire son ghee ou ghî « maison »

Le beurre clarifié ou ghee est un beurre traditionnel auquel on a retiré l’eau, le lactose et les protéines pour ne conserver que la matière grasse pure . Sur un autre problème mais toujours dans la même famille, lire aussi cette page. filtré et purifié, il devient alors beaucoup plus digeste, ne s’oxyde pas et se garde sans nécessité de réfrigération pendant environ 365 jours . autre atout non négligeable, le ghee peut supporter les hautes températures . en effet, son point de fumée est plus cher que le beurre brut (210 °c contre seulement 130 °c ) . dernière qualité et non des moindres, le ghee, exempté de lactose, est conforme aux plans minceur sans laitages et à l’alimentation paléo. arôme recettes culinaires, ce beurre correspond parfaitement à la réalisation de pâtisseries raffinées, à l’ébullition de viandes, de poissons ou de légumes et donnera un fin goût de noisette à nos tartines du matin.

Je n’ai pas votre patience, alors je verse le beurre coupé en petits morceaux dans un bol à fond étroit et je passe au micro onde. à petite puissance jusqu’à ce qu’il fonde. je laisse refroidir 1/4 d’heure et je place un film étirable dessus. au réfrigérateur pour. quelques heures. ensuite, on n’a plus qu’a enlever le beurre compact, le petit lait reste au fond du bol . gratter avec l’aide d’un. couteau le petit lait blanc restait sur les rebords de bloc de beurre ghee et rincer à l’eau glacée . sécher dans un papier. absorbant et mettre dans un bocal en verre hermétique en poussant petit à petit des morceaux du beurre ghee. et voilà

Le beurre n’est techniquement pas du lait solidifié. il est fait à partir de la matière grasse du lait. il st obtenu en battant la crème tirée du lait. la matière restante est de la matière grasse. il ne reste ni caséine (protéine du lait ) ni lactose (contenu dans le petit lait ) après clarification. c’est d’ailleurs tout l’intérêt de faire du ghee. ce n’est pas à proprement parler paléo, du fait que c’est métamorphosé, mais ça permet de consommer du beurre en respectant les principes d’une alimentation paléo.

Faire disparaître le beurre dans une casserole à feu doux. choisir une casserole avec un fond épais et lourd (de préférence ) . de temps en temps retirer la mousse en se servant d’une cuillère. une fois que le beurre est fondu, descendre à feu moyen (poursuivre d’enlever la mousse ) . après une vingtaine de minutes environ, le liquide se sépare du résistante, qui reste au fond. arrêter l’ébullition . descendre pour extraire le liquide. se servir d’ (si possible ) 2 passoires pour correctement filtrer. laisser refroidir . pour le conserver, mettre le ghee dans un pot hermétique. il se garde plusieurs semaines à plusieurs mois hors du frigo .

Le mot ghee évoque tellement de scènes de la vie d’inde ! . des scènes de cérémonie hindous par exemple où l’organisateur insiste lourdement pour qu’on goûte les puris, les rasgulla et les halva, parce qu’ils sont préparés avec du ghee et non pas avec du dalda, et il ajoute avec du desi ghee ! . ou des scènes dans lesquelles les bouches qui goûtent les préparations n’ont pas fini d’avaler les sucreries qu’elles oublient la douceur des gâteaux et se mettent à râler après le traiteur qui les a trahis : il le leur avait promis, tout est produit avec du ghee, mais ce n’est pas le cas ! ca sent l’huile ! . >> acquérir du beurre ghi dans ma boutique d’inde en ligne

Préparation du ghee : . découpez en quelques morceaux votre plaque de beurre et placez les dans une casserole jusqu’au bout épais, une casserole en fonte par exemple ou un caquelon à fondue en fonte (pour une petite quantité de beurre à préparer ), sans mettre de couvercle. faites disparaître le beurre à feu très très doux (sur le plus petit bec de gaz ou le plus petit feu ) pour qu’il fonde en une demi-heure à peu près . certaines recettes de cuisines classiques accompagnent même une cuisson beaucoup plus longue (quelques heures ) à feu vraiment très doux. coupez la source de chaleur quelques instants si besoin si votre beurre fond trop rapidement et si votre préparation commence à éclabousser. lorsque le beurre est fondu, prolongez la cuisson à chaleur de cuisson au minimum. a l’aide d’une écumoire ou d’une petite louche, ôtez petit à petit les particules blanchâtres et la mousse qui remontent à la superficie du beurre fondu mais sans mélanger la préparation . essayez d’ôter un maximum de mousse et de particules blanchâtres composées de caseïne, de petit lait et d’autre bactéries du beurre.

Recette du Ghee le beurre indien

C’est une gras cruciale dans la cuisine d’inde . une gras mais pas au sens péjoratif, le ghee n’est enormement vu du tout, bien a contrario . quand on en utilise, on ne reste pas sobre et on fait tout pour que cela ne passe pas inaperçu ! les chapatis chauds qui sortent de la cuisine, incrusté de ghee, manifestent l’amour de la mère d’inde qui bénit la santé de ses enfants en ajoutant du ghee, du desi ghee, du pur ghee. en hiver, les doses de ghee peuvent doubler, mais tout depend des moyens de la sphère . car, a part le goût, c’est aussi une question de moyens. chaque maisonnée en utilise par rapport aux moyens qu’elle a. c’est un aliment beaucoup plus cher que n’importe quelle huile, et même beaucoup plus cher que l’huile de palme, qu’on apelle dalda et qui s’apparente au ghee, mais qui n’a pas le même gout.

Après les jus de légumes, les porridges aux graines de chia et les feuilles de broccoleaf, il ne nous manquait plus que la matière grasse parfaite pour que notre régime alimentaire soit durablement healthy . on découvre et on adopte le ghee (ou ghî ), un beurre clarifié vieux comme le monde, fortement employé dans la cuisine ayurvédique en inde, et connu pour ses diverses vertus santé. à raison, en plus d’être un bijou pour nos papilles à l’aide de son fin goût de noisette, le ghee est une mine d’or pour notre organisme. il élimine les toxines, régénère les cellules et équilibre le mauvais cholestérol . en , il se garde plusieurs mois à chaleur ambiante et peut supporter très bien la chaleur, contrairement au beurre coutumier . mode d’emploi .

C’est un ingrédient qui envahit la maison et marque les habitudes du quotidien. tout en étant dans la cuisine, il vient à votre domicile aussi dans l’espace sacré d’un domicile . il est consideré comme un ingrédient de dieu, alors les offrandes sont préparées avec du ghee. il est le carburant principal des diya et des deepak, de petites lampes dédiées aux dieux. on le trouve aussi dans l’espace bien être, il est très commun de faire des massages du faux cuir chevelu avec du ghee. il apaise aussi les douleurs superficielles.

Si vous voyez encore un peu de ghee dans la casserole mélangé à du petit lait, placez la casserole au réfrigérateur. les deux parties vont se mettre en avant, le ghee solidifié positionné par dessus le petit lait. . la provenance, la qualité du beurre et la durée de l’ébullition peuvent interagir sur la texture, la teinte et le goût du ghee obtenu.