comment cuisiner gambas

de quelle manière cuisiner les gambas  ? . apprenez à cuisiner ces grosses crevettes qu’on préfère tant. crues, elles ont une couleur grisée et sont translucides. . a la cuisson, les gambas prennent une couleur violet caractéristique de ce crustacé. . pour les décortiquer crues, rien de plus simple  ! c’est la même matériel que pour des crevettes  : on commence par la tige, et ensuite la tête, les pates et enfin la carapace. . l’étape moins confortable, soyons honnête c’est au moment de retirer le boyau. ce n’est pas obligatoire, mais c’est préférable pour le côté esthétique du plat. . vous pouvez faire mariner les gambas, avec des aromates de votre choix dans de l’huile, puire les cuire à la poêle ou à la plancha. a vous de choisir de les accompagner ou non d’une sauce à base de crème et de tagliatelles fraîches par exemple. . nos autres vidéos de cuisine  : . de quelle manière préparer un homard  ? . de quelle manière compléter la cuisson du chapon  ? . de quelle manière décorer une bûche de noël  ? . . © marmiton 2013 . images  : charles de bodinat . .

Guide de préparation, Gambas à la crème fraîche

comment cuisiner gambas2 . placer les gambas dans un égouttoir, et ensuite les passer sous le robinetterie d’eau froide. 3 . bien les secouer en les prenant dans votre camp, pour retirer le maximum d’eau. 4 . disposer sur une assiette, ajouter une pincée de gros sel et ensuite mettre l’assiette 15 minutes au congélateur pour les rendre bien fermes. vous pouvez servir dès le début ou les réserver au réfrigérateur seulement quelques heures .

A l’heure de l’apéro, troquez chips et cacahuètes pour composer des brochettes savoureuses et colorées. Sur une autre problématique mais toujours au sein de notre plateforme, lire ce dossier lié. tomates cerise, dés de pain, crevettes, gambas ou fraises sont autant d’ingrédients faciles à faire une association pour préparer des brochettes à croquer. découvrez notre sélection .

Astuces, Gambas

comment cuisiner gambas photo 2Spaghetti sauce roquefort, risotto aux gambas, boulettes de bœuf au citron ou cheesecake à l’avocat en janvier, nos cybernautes ont fait chauffer les fourneaux et ont même fait sauter les crêpes  ! découvrez leurs plus belles conceptions culinaires et les gagnants du concours mensuel.

Plus épaisse et charnue qu’une crevette, la gambas est un crustacé facile à cuisiner. les méthodes de cuisine incontournables sont celles de la gambas flambée au pastis, mais aussi celle à l’armoricaine ou encore à l’ail. savoureuse cuite au four, la gambas se mange aussi en brochettes, grillées au barbecue. la cuisson de la gambas doit être courte, dans la finalité de ne pas dessécher sa chair tendre et iodée. inspirez-vous de nos meilleures méthodes de cuisine pour cuisiner cette petite femme du roi de la mer .

 passez les gambas congelées sous l’eau tiède et laissez-les humidifier en moyenne 5 minutes.  durant ce temps mettez à bouillir de l’eau fortement élevée (20/30g de gros sel par litre d’eau, selon goût et utilisation ) .  retirez les emballages et films éventuels.  plongez les gambas dans l’eau bouillante et comptez 10 minutes de cuisson à petit bouillon.  égouttez sans attente à l’issue de la cuisson.

Décortiquer et cuisiner les gambas

comment cuisiner gambas photo 3Quand les crustacés s’invitent dans nos assiettes, on en pince pour eux  ! crabe, crevette, gambas mais aussi écrevisse, homard et langoustine tous s’accommodent à merveille dans les salades ou en apéritif. quand la fraîcheur et la liberté sont de mise, les crustacés, on les déguste tout l’été  !

pour moi (comme tu dis ), l’idée que je me réalises des gambas correspond à ces imposantes crevettes (une quinzaine de cm ) à rostre très important, que l’on a commencé à voir chez nous il y a environ 15 ans. il n’y avait alors aucun doute sur la différence entre gambas et crevettes, aussi bien à la vue qu’au goût. elles existaient également dans des corpulence plus modestes, tout en conservant ce goût inimitable. très rapidement, des marchands en mal de communication on commencé à nommer gambas un peu n’importe quoi pour que ça sonne bien, et comme ce nom n’est pas protégé, on n’a plus aucune garantie de ce qu’on a dans l’assiette lorsqu’un restaurateur met à sa carte un plat comportant des gambas. il prend évidemment le soin de les décortiquer pour qu’elles ne soient pas reconnaissables. ensuite, la tchat sur la reconnaissance gustative est évidemment sans qui émane car c’est simple de vous répondre que les goûts et les couleurs . comme quoi c’est important de sécuriser les appellations. ce n’est pas seulement un challenge d’arrière garde. le lexique est important, pourquoi en changer quand ce n’est pas nécessaire. cela finit par donner lieu à des symboles, et donc à de la confusion. bon appétit à tous et choisissez bien vos produits.