comment apprendre son cours

Cette méthode pour partager plus aisément son cours de droit mnémotechnique était menée dans l’antiquité. elle était vue comme un art  : l’art de la mémoire. elle fut enseignée durant des siècles dans les universités comme constituant une partie de la rhétorique et de la dialectique. elle permettait à un orateur de mémoriser rapidement un sermon ou un discours. cicéron en a fait une description dans son ouvrage de oratore ouvrage à l’usage de la formation oratoire.

Mémorisez les cours.

comment apprendre son coursRépéter son cours à haute voix et plusieurs fois dans une pièce isolée et silencieuse permet de mémoriser plus facilement son cours. il est inutile de dénicher à mémoriser tout son cours en une après-midi ou en une fois . travailler de manière annuelle un cours permet de l’assimiler en profondeur. il vaut mieux relire un cours une demi-heure tous les jours que d’essayer de l’apprendre superficiellement en une fois.

Vous venez d’assister à une leçon magistral et durant 2 heures votre professeur a essayé de vous enseigner beaucoup de connaissances mais vous, qu’avez vous extrêmement retenu ? comment allez vous s’orienter pour en apprendre le maximum en un temps record ? c’est la question à laquelle nous allons tenter d’apporter une réponse dans cet article .

Le fait d’apprendre le plan, vous permettra de ne pas faire ces approximations. car vous saurez à quel moment intervient la notion dont vous parlez : ça vous permet de appréhender le cours, ce qui est déjà un avantage par rapport à la majorité de l’amphi ;  et ça vous permet d’éviter le hors-sujet.

Ceci dit, c’est une pratique un peu plus efficiente, car on fait connaître quand même le contenu de son cours. mais ce n’est pas suffisant. a l’oral comme à l’écrit, la compréhension est un élément de la notation. il est possible de faire illusion à l’oral pendant l’exposé, mais le charlatanisme est vite éventé lors de la 2nd partie de l’examen, quand l’examinateur pose des questions .

Les connaissances peuvent être rappelées dans un ordre spécialisé en voyageant à travers ce parcours imaginaire. tout au long de votre palais, il y a des lieux spécifiques qui seront parcourus toujours dans le même ordre. ces lieux spécifiques sont des stations de mémorisation, aussi appelées loci, qui en latin signifie lieu, emplacement.

30 comments on “Comment apprendre ses cours de façon efficace ?”

comment apprendre son cours photo 2Recopier les cours vous prend un temps fou, c’est mentalement épuisant. Sur une autre problématique mais toujours au sein de notre plateforme, lire comment reparer windows 8.1 avec cd. le processus est long et compliqué . Ça a un côté sympa . en passant 6 heures à la bu à recopier, on se dit qu’on a fait du bon travail, et que c’est bien. mais en essayant de se rappeler de ce qu’on est censé avoir appris, on se rend compte qu’il ne reste plus grand-chose.

Pour ma part, j’avais du mal à appréhender le droit des obligations lors de ma seconde année de droit. c’est une matière complexe au premier abord, mais qui est centrale, et n’en déplaise aux rageux, qui est la source de toutes les autres branches du droit privatisé, ou encore public. des idées très semblables revenaient plusieurs fois dans le cours, à des moments différents . Ça m’embrouillait la tête ! je ne comprenais pas pourquoi on parlait d’une notion dans le paragraphe x, et que dans le paragraphe b, j’en avais plus ou moins entendu parlé. je confondais les idées abordées qui étaient semblables .

Les professeurs usent très souvent de cet argument en vain, mais il faut appliquer ce conseil. les leçons apprises la veille d’un monitoring ne donnent pas de connaissances robustes, tandis que si l’on relit régulièrement son cours le , on inclut la leçon et ainsi on fixe les connaissances. avec cette méthode, on oublie les révisions fastidieuses des veilles de contrôles.

Bien mémoriser est un exercice qui demande de l’entraînement mais aussi des techniques ou des aides . il s’agit tout d’abord de bien relire son cours et d’être sur de bien le comprendre . il ne faut pas hésiter à aller tester un mot ou une notion qui n’aurait pas été bien comprise dans un dictionnaire ou sur internet . il est également toujours utile de demander à son professeur de réexpliquer un élément du cours, pour être sûr de l’avoir bien intégré.

Avantage de cette technique : elle est surtout amusante. et le fait d’écrire les mots-clés vous oblige à faire le choix de les infos importantes du cours. en les écrivant, vous les mémorisez. autre atout, jouer plusieurs fois permet de réactiver votre mémoire. or, pas de mémorisation sans réactivation (répétitions ) à fréquence annuelle . si vous apprenez d’un coup votre leçon, vous vous en souviendrez peut-être pour le monitoring mais guère au-delà !

Un cours répond donc à une question. pour partager le cours, il faut se installer des interrogations . chaque nouvelle information soulève de toutes nouvelles interrogations et, si le cours est bien structuré, les détails à ces interogations sont apportées par les paragraphes suivants. cette pratique permet de ne pas rester docile lors de l’apprentissage du cours, mais a contrario de prendre part à la démonstration et de réaliser le désir d’en savoir plus.

Comment bien réviser ses cours

comment apprendre son cours photo 3Je vais te donner 2 trucs qui m’ont beaucoup arrangé le travail de mémorisation en géopolitique. avec cela, il te sera beaucoup plus aisé de conserver le programme des 2 ans pour le jour du concours. ces trucs sont personnelles et ont fonctionné en ce qui me concerne mais je suis convaincu qu’elles fonctionneront aussi pour vous  !

Cependant, j’aimerais pousser le vice d’autant plus loin et vous donner une dernière truc pour avoir un minimum de choses à retenir pour les concours. voilà une pratique simple et moderne pour partager le cours de géopolitique  : commencez par analyser le chapitre que vous souhaitez partager 2-3 fois. ensuite, refaites une lecture réactive où, sur une feuille, vous n’allez spécifier que les chiffres du chapitre. à titre personnel, j’apprenais ensuite par cœur les chiffres et ensuite, depuis ces chiffres, il m’était aisé de retrouver le contexte et le chapitre entier. si vous appliquez cette pratique, vous n’aurez naturellement à partager qu’une dizaine de copies pleines de chiffres contre un cours de 200 pages, intéressant comme rendement non  ?

Ces mots serviront ensuite à expliquer les phénomènes biologiques. le professeur s’attend à les interpréter lorsqu’il corrige un devoir… donc ne le décevons pas et utilisons-les. la liste de mots clefs permet aussi souvent de se remémorer les idées fondamentales du cours de biologie. ce sont de excellent outils de révision de dernière minute.

En troisième année de droit, j’avais du mal à apprendre mon cours de procédure civile, tant il était large . je me suis dit,  recopie-le ça va t’aider . j’ai passé une semaine totale à le recopier, pour au final me rendre compte que je le maîtrisais simplement mieux qu’avant. j’ai perdu un temps considérable à le réécrire, pour au final l’apprendre de façon plus  académique .

Je parle de cette façon d’apprendre le cours, qui se résume à recopier le cours de a à z, tandis que vous l’avez déjà. c’est la meilleure façon de se planter aux partiels. cependant, sur le idée, c’est pas bête : en recopiant l’intégralité du cours, je suis déjà est destiné à l’apprendre, non ? le recopier m’oblige à le parcourir, le relire et le re-relire. c’est comme ça que j’apprends, et c’est comme ça que j’ai eu mon bac !