comment apprendre 10 fois plus vite

le meilleur lecteur peut dévorer un livre de 200 pages en moins d’une heure, ce qui suppose une cadence de 800 mots par minute, trois fois supérieur au marché . en gardera-t-il quelque chose ? oui, car lire plus vite ne veut dire pas retenir moins bien. des contrôles ont montré qu’un individu entraîné assimile 80% des sujets abordés, contre 60% pour un lec­teur ordinaire.

Apprendre à lire vite pour retenir l’essentiel

comment apprendre 10 fois plus vitelorsque vous lisez assez vite, en diagonale, en piquant ça et là des mots, vous pouvez légitimement vous installer la question : est-ce qu’il est vraiment envisageable de appréhender une phrase si on ne lit pas à 100% le sujet, le verbe, et les compléments ? . la réponse est rationnelle, prouvée et reprouvée : oui, vous concevrez même plus vite ! . il est un test que vous avez peut-être déjà eu l’occasion de descendre, c’est celui des lettres dans le désordre. l’homme est capable de lire n’importe quel mot quand bien même ses lettres sont dans le désordre ! etonnant n’est-ce pas ? et pourtant vrai ! . par exemple testez de lire cette phrase : . bnjuoor, ej vuex povoiur lrie plsu ramepepidnt n’iormpte equl teetx ! . si vous avez à décrypter cette phrase, bravo ! la raison pour laquelle notre cerveau peut appréhender un mot quand bien même ses lettres sont dans le désordre, c’est parce qu’il considère les phrases dans la plus part des cas, tous les mots d’un coup, toutes les lettres d’un coup, et non pas lettre par lettre. et voici une bonne nouvelle : c’est exactement des émotions semblale pour un livre entier, pour des paragraphes entiers, et pour des phrases entières ! . par exemple, si votre regard accroche sur cette série de mots : . nucléaire – a décidé – difficultés – allemagne – 2% – dégâts – pollution – réduira. dans cette série, vous n’avez aucun article, aucun adjectif, aucun complément de temps, de lieu, etc. alors, inenvisageable de appréhender ce que vous lisez ? . grâce à quelques mots éparpillés, pris ça et là, vous pouvez déjà deviner que l’allemagne se sent concernée par le problème du nucléaire ! . c’est encore plus facile à devenir quand vous avez déjà lu 10 chapitres sur la question de l’environnement, et que vous en êtes au chapitre europe !

Grâce aux phases précédentes, vous avez déjà toutes les techniques pour vous forcer et compléter à lire plus rapidement . Sur un autre sujet mais au sein de notre site, lire cet article. il reste simplement à vous assurer que vous comprenez bien ce que vous lisez. vous vous sentirez ravi d’apprendre que tout le travail est déjà fait : maintenant, il ne s’agit plus que de choisir votre cerveau sur deux points.

Votre lecture n’est-elle pas plus fluide comme ça, et franchement plus rapide ? attention, il ne s’agit toutefois pas de consulter les articles sans les appréhender . la lecture rapide vous aidera à interpréter avec autant d’efficacité qu’une lecture normale ; votre nouvelle vitesse de lecture deviendra en toute simplicité votre vitesse normale . les astuces réduction chez xxx ? en toute simplicité en faisant un recours plus important, de la même façon que l’on vient de voir, à votre vision périphérique, que vous n’avez pas appris à solliciter à l’école primaire pour enseigner à interpréter . en lisant comme à votre routine, tout se déroule comme si vos yeux prenaient la peine de découvrir nettement chaque mot. c’est un effort louable certes, mais inutilecar vous n’utilisez alors pas la capacité de votre vision périphérique à reconnaitre les courbes . c’est un peu comme voir le monde en fermant un oeil : vous vous privez d’informations . si je reprends l’exemple ci-dessus, l’idée est de balayer du regard la phrase en visant un mot sur trois ou 4, et non en lisant mot à mot.

Le tarif n’est pas exorbitant (7, 99$ ), néanmoins, n’investissez dans cette outil que si vous avez fait le tour des techniques précédemment évoquées, que vous lisez déjà très rapidement et que vous voudriez progresser encore pour viser les championnats des gens de lectureen outre, l’application, quand ces lignes sont écrites, n‘existe qu’en anglais. en soi, ce n’est pas du mélodrame, mais vous ne serez jamais aussi rapide qu’avec votre propre langue : vos yeux reconnaissent les courbes des mots en un millième de 2nd, là vous devrez un petit peu plus de temps pour une autre langue.

Si vous ne me croyez pas, copiez-coller le texte ci-contre dans le cadre anticipé à cet effet ici . et ensuite, juste sous ce cadre, réglez la vélocité des mots qui défilent à 600 mots / minutes (2 fois la vélocité de lecture moyenne ) . choisissez une grande inspiration, détendez-vous, et cliquez sur  lecture . vous remarquerez que vous aurez tout compris après (sans doute pas les chiffres, mais tout le restant si ) .

Augmentez TOUT DE SUITE votre vitesse de lecture

comment apprendre 10 fois plus vite photo 2La lecture est un process cognitif complexe accomplie par le mental à une vitesse exceptionnelle . toutefois, si vous êtes un lecteur lambda, sachez que malgré cette vitesse déjà importante dans l’absolu, vous êtes énormément lent par rapport à la vitesse que vous pourriez atteindre avec un peu d’entrainement.

Peut-être que vous ne vous en croyez pas encore capable, mais vous pouvez lire 10 fois plus vite que vous ne le faites maintenant . un choix accessible à tous d’arriver à votre véritable vitesse de lecture potentielle, c’est de vous en donner l’objectif et de vérifier vos prouesse . croyez en vous, vous avez cette ressource en vous, c’est simplement que vous ne l’avez jamais mis à profit ! . du moins jusqu’à maintenant, car dorénavant, vous aurez votre minuteur au travers de vous lorsque vous lirez. vous pouvez par soif de connaissance calculer en combien de temps vous lisez d’habitude. c’est accessible à tous, il vous suffit de prendre un bouqin, d’enclencher le chronomètre, de lire une poignée de pages. a la fin, faites les comptes : en combien de temps avez-vous lu une page ? calculez combien de mots il y a dans n’importe quelle page : combien de temps vous faut-il en moyenne pour lire 10 mots ? . en lisant 50 pages, vous aurez un échantillon suffisamment large pour porter à la connaissance votre vraie vitesse de lecture. maintenant, divisez votre score par 2 : c’est le temps que vous vous accorderez pour lire les 50 prochaines pages ! vous croyez que c’est irréaliste ? détrompez-vous, enclenchez votre minuteur, et lisez ! vous serez surpris de la qualité de vos résultats . . pour plus de choix, vous pouvez lire le point n°2 de notre article sur la productivité.  

L’invité de la journée se nomme mustkohv. il s’est proposé en volontaire pour donner ce qui lui a permis de devenir un appareil de la mémorisation. il a dévoré plusieurs livres de neurosciences, a testé les techniques issues de ce domaine et distribuer avec vous dans cet article ce qui vous permettra d’apprendre plus vite et de progresser plus assez vite vers le haut 1%. je le laisse prendre la parole.

Il y a des dizaines de façons de s’entrainer à la lecture rapide. les logiciels en sont un ; internet met à disposition également des sites pour tester et mesurer votre vélocité de lecture ; enfin, les heureux propriétaires d’ipad auront l’occasion de s’entrainer avec dédiée. mais voici déjà quelques sites (vous pourrez en trouver beaucoup d’autres par vous-même ) exposant un test indicatif de votre vélocité de lecture, si vous désirez pouvoir mesurer vos progrès :

Première mauvaise habitude à enlever : celle consistant à doubler les notes en arrière. abstenez-vous si vous butez sur un mot ou une idée, de relire le passage concerné . vous augmenterez votre vélocité de 20% en acceptant de ne pas com­­prendre et en continuant à avancer. sachez que deux lectures élevées du même texte sont ­préférables à une lecture lente avec des allers-retours.

Sur écran aussi. sachez pour finir vous adapter aux supports. nous lisons nettement moins vite à l’écran que sur papier. il est, en effet, plus difficile de feuilleter le document ou d’en avoir une globale car il faut souvent dérouler le texte à l’aide de la souris. la solution : réduisez les caractères pour avoir une vue d’ensemble, concentrez-vous sur l’ha­bil­lage (titres, chapeaux, intertitres ), affichez le sommaire pour vous repérer plus facilement, et faites défiler le texte sans arrêt afin de vous forcer à interpréter vite,

Le conducteur du TGV accidenté nie tout excès de vitesse

comment apprendre 10 fois plus vite photo 3Troisième stade : servez vous la même technique pour analyser en diagonale. faites des bonds de gauche à dextre, mais en descendant à toujours d’un cran. là encore, votre cerveau va prendre en compte les lignes qu’il est nous en sommes surs, va analyser, tout en synthétisant les précédentes et en explorant déjà celles à intervenir . dernier conseil pour préserver une vitesse soutenue en cas de fatigue, promenez un stylo le long du texte et obligez-vous à le suivre.

Les plus fins lecteurs et amateurs de nouvelles technologies connaîtront cette fonction : l’auto-scroll. proposée dans les plus récentes applications, tout particulièrement de smartphone, elle consiste en toute simplicité à faire défiler la page pour vous, sans que vous n’interveniez. en règle générale, c’est présenté comme un store qui tombe sur la page en cours et qui vous force à accélérer votre lecture. ayez les yeux plus gros que le ventre et fixez-vous un objectif élevé . chaque page se tournera, ou défilera, ou disparaîtra, selon vos réglages, plus vite que vous ne pouvez la parcourir . ce n’est pas important . vous vous habituerez très vite à parcourir ainsi, de manière beaucoup plus rapide. vous vous concentrez sans hésiter sur les éléments les plus importants. si vous lisez de manière plus classique, sur des livres, des vrais, et vous pensez que ce système est inapplicable, détrompez-vous ! vous serez vous-même votre propre bourreau, et nous comptons sur vous pour être impitoyables. il faut simplement vous munir d’une baguette (un crayon ou un stylo fins peuvent faire l’affaire ) et c’est votre main qui donne le rythme : faites défiler plus vite que vous ne lisez ! . notre discipline favorite, c’est de remplacer la baguette par un rectangle de papier, vous pouvez par exemple utiliser votre marque page (ou en toute simplicité placez votre baguette à l’horizontale sur la page ) . l’avantage est que ce carton couvre toute la largeur de la page, et vous n’avez qu’à faire défiler verticalement. votre vitesse de lecture sera décuplée grâce à ce tuteur, car l’auto-scroll, ou pour les plus francophones d’entre nous disons le déroulement automatique, vous forcera de manière radicale et sans pitié à le suivre, plus vite, plus vite et d’autant plus vite . au début, ce sera dur, nous ne vous le cachons pas. ca deviendra beaucoup plus simple au bout d’une dizaine de minutes, mais aussi : ce sera addictif ! vous ne pourrez plus vous en lasser, tant vous aurez l’impression de perdre du temps, quand rien ne vous force à vous presser.  

Comme tout le monde, vous avez principalement cessé de savoir interpréter vers la fin de l’école primaire, comme si c’était un acquis idéal et que plus aucun progrès n’était possible dans le domaine . or, sachez qu’on vous a simplement appris à déchiffrer les lettres, de façon à comprendre le sens des mots. ensuite, c’est l’habitude de la lecture qui vous a permis de interpréter plutôt rapidement, et de ne plus déchiffrer les mots avec votre doigt comme en primaire. sachez que comme pour toute pratique, en lecture aussi une (gros ) marge de progression vous est encore accessible : c’est l’intérêt de la lecture rapide.

En résumant brièvement, l’obligation des 80/20 veut que 20% du bouqin se rapporte à 80% de ce qu’il faut savoir d’un article / d’un bouqin / d’un journal. concentrez-vous sur les 20%. cette idée rejoint encore nos anciens points : concentrez-vous sur l’essentiel. tout le travail consiste donc à identifier assez vite quels sont les échelons cruciaux, où sont les 20% qui sont 80% de l’intérêt du bouqin . c’est pourquoi nous vous conseillions de lire à tout prix et dans un premier temps les titres, de chapitres ou de parties, car ce sont eux qui concentrent une certaine partie de ce qu’il vous faut retenir . pour plus de références, vous pouvez lire le point n°10 de notre article sur la productivité.  

Ces sites proposent en même temps un test de compréhension, ce qui est capital en lecture rapide : il ne s’agit en effet nullement de parcourir sans appréhender . pour analyser, donc, si vous avez pu parcourir vite et bien, ces sites vous proposent de répondre à quelques interrogations sur le contenu de ce que vous venez de parcourir . vous constaterez qu’il n’est pas si évident de parcourir à vélocité rapide tout en obtenant cent pour cent de compréhension / mémorisation, mais encore une fois, soit vous décidez de passer 80% du temps à parcourir des textes dont vous n’utiliserez que 20%, soit vous décidez de passer 20% du temps à parcourir des textes que vous utiliserez, cette fois, à 80%, car votre lecture rapide vous aura permis de faire le tri efficacement entre le bon et le mauvais grain.